Prévoyance en entreprise : quelle est son utilité ?

27.02 2019
Prévoyance en entreprise : quelle est son utilité ?

Le contrat de prévoyance fait partie de ces produits proposés par une compagnie d'assurance. Il se caractérise par son utilité en cas de coups durs, d'invalidité ou d'accident. Compte tenu des nombreux risques que peuvent couvrir les assurances de prévoyance, ce type de contrat est très utile en entreprise. Explications.

Ce qu'il faut savoir sur l'assurance prévoyance

La prévoyance est un contrat d'assurance qui permet de se protéger financièrement contre les aléas de la vie. Concrètement, elle prévient différents risques liés à l'assuré en cas d'invalidité, d'arrêt de travail, de maladie, etc.

Le contrat de prévoyance partage le même principe avec les autres contrats d'assurance. Il est souscrit sur plusieurs années. Pour constituer un capital, l'assuré doit verser des cotisations mensuelles qui vont s'accumuler au fil des ans. Et s'il ne survient aucun risque lié au contrat souscrit, les assurances prévoyance sont à fonds perdus.

Chaque individu peut souscrire un contrat de prévoyance lorsqu'il a atteint les 18 ans. La souscription peut se faire à titre individuel ou à titre collectif. La prévoyance collective, utile en entreprise, protège ainsi les salariés contre les accidents de la vie.

Les avantages de la prévoyance en entreprise

L'assurance prévoyance vient compléter le revenu du salarié en cas d'invalidité. Elle sera également activée suite à une incapacité temporaire de travailler. En cas de décès, ce contrat d'assurance inclut le versement d'un capital ou d'une rente.

La prévoyance présente aussi l'avantage de couvrir un plus grand nombre de risques. A la prévoyance invalidité et aux risques d'incapacité, il faut ajouter la prévoyance dépendance, la prévoyance éducation, le contrat prévoyance hospitalisation et l'assurance homme-clé. Il existe encore d'autres garanties intéressantes avec cette assurance dont les garanties obsèques et les risques de décès.

Au niveau de l'entreprise, souscrire un contrat de prévoyance pour ses employés constitue un meilleur moyen de motiver ces derniers. Par ailleurs, les cotisations patronales ne sont pas soumises aux charges sociales et sont déductibles du bénéfice imposable en raison du caractère collectif du contrat.

Démarches pour souscrire une prévoyance collective

La première étape consiste à choisir la prévoyance collective adaptée à son secteur d'activité. Certaines prévoyances se spécialisent dans la petite et moyenne entreprise. Pour répondre aux besoins des entreprises individuelles, il y a les contrats de prévoyances Madelin.

Plusieurs facteurs entrent en jeu pour la détermination du tarif des contrats. Parmi les critères importants, il y a la nature de l'activité de l'entreprise, le nombre de salariés qui bénéficieront du contrat et la catégorie à laquelle ils appartiennent. Suite à une analyse personnalisée, certains assureurs peuvent proposer à leurs clients des contrats sur-mesure.

Evidemment, afin de bénéficier d'une protection suffisante contre les imprévus, il est judicieux de souscrire un contrat de prévoyance individuel. Celui-ci vient étoffer les indemnités perçues avec la prévoyance collective en cas de pépin. De quoi garantir une prise en charge financière suffisante pour le salarié. La compagnie Filiassur propose actuellement plusieurs types de contrats de prévoyance à ses clients dont la prévoyance décès où le capital garanti peut atteindre 20 000 euros. Pour rappel, Filiassur est un groupe international créé en 2007 et proposant un large panel de produits de prévoyance.