François Sommer, un homme engagé aux valeurs humanistes

03.05 2018
François Sommer, un homme engagé aux valeurs humanistes

François Sommer se distingue des autres par sa passion pour la chasse et l'aventure. Son amour pour la nature et les animaux a fait de lui le fondateur d'une des plus grandes réserves d'animaux aux Ardennes.

Un homme au grand sens moral

L'affection que François Sommer (http://www.fondationfrancoissommer.net) porte sur les animaux a sûrement eu une grande influence sur son parcours. Depuis sa plus tendre enfance, il est passionné par l'aventure. Ayant grandi dans les Ardennes, il développe rapidement le goût du sport et des grands espaces avec sa famille.

À l'âge de vingt ans, il parvient à convaincre son père d'utiliser un territoire anciennement voué à la chasse. Le domaine de Belval ne compte alors que quelques bêtes sauvages et des gibiers notamment des chevreuils. François Sommer le transforme plus tard en un habitat protégé.

Il est également très épris par le monde de l'aviation et part à la découverte de la savane africaine dans les années 30. C'est ainsi que de retour aux Ardennes, sa femme et lui relèvent le défi de créer en 1964 la Maison de la chasse et de la nature. C'est un endroit où la protection des animaux et la chasse se conjuguent.

Vers une chasse plus humaniste

Lors de sa tournée en Afrique, il découvre les méfaits et les ravages provoqués par le braconnage. Il juge la persécution et la violence subies par tant d'animaux inacceptables. Il décide alors d'œuvrer dans leur protection et leur préservation. C'est ainsi que le territoire Belval se transforme en un vrai parc protégé.

Un des objectifs de la création de la fondation est de faire partager l'amour et le respect du monde animal. En optant pour une chasse responsable, les chasseurs peuvent apprécier cette pratique dans un lieu de partage et d'observation.

La réintroduction d'animaux sauvages dans un endroit protégé se fait doucement mais sûrement. Et c'est vers les années 70 que le club est ouvert au public. Pour favoriser une chasse plus rationnelle, il sensibilise les gens sur les comportements à adopter.

Un engagement aux valeurs humanistes

François Sommer ne néglige pas les relations humaines en adoptant le système de partage. Les membres du club ont la possibilité de discuter et de partager leurs connaissances sur le monde des animaux. Ils tendent à promouvoir le respect de la nature au cours de leurs discussions.

Après la création de la fondation, le club de la chasse et de la nature prend vie en formant un cercle privé des passionnés de la nature. Dans une ambiance fraternelle, les membres partagent leur passion et enseignent à la future génération les valeurs inculquées par le fondateur.

L'esprit véhiculé par le club de la chasse et de la nature priorise le savoir-être et le savoir-faire dans l'art de chasser. Par ailleurs, la transmission de savoirs à travers les générations sans distinction s'effectue grâce aux diverses formations apportées.